Publié dans 11H confinés !

Jour 31 – Dimanche 29 novembre 2020

En duo avec Laura SMET, Grand corps malade livre une chanson assez drôle dans son écriture, intime qui met en lumière les hasards de la vie ou les incohérences entre les ressentis des femmes et celui des hommes.

…………………………..

Se diriger vers des vêtements dont les teintures sont sans solvants, éviter les sérigraphies en plastique, préférez plutôt celles à l’eau. Voici les « seules » choses auxquelles on peut faire attention lorsque l’on fait du shopping, mais c’est un minimum. En effet, la France a interdit plusieurs produits nocifs, toxiques, mais comme les vêtements ne sont pas fabriqués dans notre pays, et bien on se retrouve avec ce genre de substances, 24h/24h toute une vie :

LE FORMALDEHYDE est présent sur tous les vêtements en synthétique, réputé pour être infroissable et plus résistant. Fixateur de couleur, il est surtout considéré comme substance cancérigène et il entre par les yeux et le nez.

LES COLORANTS AZOIQUES sont interdits en Europe, mais la plupart des grandes enseignes qui remplissent les centres commerciaux et dont on fait la pub à la TV proposent des vêtements fabriqués en Chine, au Bangladesh ou encore au Vietnam.

 LES PHTALATES sont des perturbateurs endocriniens. En 2012 Greenpeace a retrouvé dans des vêtements pour enfants jusqu’à 370 fois, des taux supérieurs aux limites autorisées.

LES NANOPARTICULES sont utilisés dans des vêtements » anti-transpirants » car ils luttent contre les odeurs. Alors que l’on devrait acheter tout simplement des chaussettes en coton BIO.

……………………………………………………….

…………………………

Le Fil Rouge – Simplifier sa vie – Psy -20-

Nos actes de consommation seraient régis par nos appréhensions. Posséder serait rassurant. Observons notre logements : Nous sentons-nous plus sereins sur notre futur en vivant au milieu de tous nos biens ? Non ! Il est donc temps de prendre conscience que ces achats ne sont rassurant que pour les industriels et les distributeurs. Regardons nos objets : Lesquels avons-nous acheter de façon consciente ? Ces objets sur l’étagère, nous rappellent-ils pas des passages à vide, des besoins de combler un manque ? N’avons-nous pas cédé à un achat compulsif ? Outre l’achat, pourquoi les gardons-nous? Nous rassurent-ils? En se questionnant, nous prenons conscience des objets superflus. Nous apprenons, dans le même temps à se que connaître un peu mieux.

……………………………………………

Il y a une semaine, « C’est qui le patron » lançait un appel a AMAZON pour qu’il participe au fond de solidarité créée pour aider les commerçants en difficulté. Et C’est Cdiscount (propriété du groupe casino) qui a répondu !

…………………………………………………………………………………………..

🙂

…………………………………………………

Alors que la glace perd de plus en plus de terrain à travers le globe sous l’effet du changement climatique, des trésors archéologiques insoupçonnés continuent de refaire surface. En avril dernier, des scientifiques ont révélé avoir mis au jour des centaines d’artéfacts remontant à l’ère Viking dans le massif du Jotunheimen en Norvège.

……………………………………………………………………..

Définitivement déconnecté de la réalité…

………………………………………………..

Nous n’utilisons que dix pour cent de notre cerveau

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s