Publié dans 11H confinés !

Jour 41- Mercredi 9 Décembre 2020

Une discussion entre Grand Corps Malade et Louane

………………………..

C’ EST QUI LE PATRON ?! Des consommateurs votent ensemble la création d’un beurre BIO. Le truc en plus ? Ajouter des centimes pour venir en aide aux producteurs en conversion vers le Bio. Lorsqu’un producteur veut se lancer dans le BIO, c’est concrètement deux ans d’investissements sans retombées économiques. Lorsque la grande distribution a eu connaissance des 15 centimes, votés, supplémentaires, par plaquette, leurs réactions a été simple : « Vous n’en vendrez pas. Depuis des années, nous faisons tout pour réduire les prix et vous voulez vendre en ajoutant des centimes non nécessaires. ». Oui mais ces centimes préparent le monde de demain car ils permettent aux producteurs français de passer au BIO. 18 mois plus tard, c’est la plaquette de beurre BIO la plus vendue dans le pays. Nos achats façonnent le monde demain; celui de nos enfants.

……………………………………………..

……………………………………………..

Beaucoup de personnes ont un rapport compliqué avec l’argent. Ils courent après, font de leurs priorités, le fait d’en avoir le plus possible, sans savoir ce qu’ils vont réellement en faire. Et une fois qu’ils l’ont, ils font tout pour en dépenser le moins possible. C’ est l’engrenage. Course aux promotions, aux produits moins chers, magasins discount. Qu’on ait les moyens financiers ou non, qu’on en ait besoin ou non, nous voulons cet article. Sans réfléchir au « pourquoi c’est moins cher », nous achetons. Par exemple, nous devrions être heureux de dépenser cet argent gagné en travaillant, pour pouvoir acheter ce pantalon dont nous avons besoin.

Cela devrait être plus important que de savoir si nous pouvons gagner quelques euros. Nous devons aussi prendre conscience que si nous achetons un produit moins cher, c’est peut-être parce qu’il a été fabriqué par des enfants ou des adultes esclaves à l’autre bout de la planète. Que c’est peut-être parce que l’entreprise qui vend ce pantalon, ne paie pas les impôts qu’il devrait payer ou maintient des salariés dans de mauvaises conditions de travail et salaires minimum. Que c’est peut-être parce que les textiles et les teintures utilisées sont de très mauvaises qualités et/ou mauvais pour notre santé. Dans ce cas demandons-nous si nous serions capable de travailler au même rythme ou encore de faire fabriquer ce pantalon par l’un de nos enfants. Devrons-nous le jeter dans moins d’un an car il s’abimera dès les premiers lavages ? Dans ce cas revient-il plus cher qu’un produit fabriqué sainement ? Essayons, chacun à notre niveau, de faire au mieux lorsque nous nous apprêtons à faire un achat. Est-il réellement un besoin? Qui le fabrique? Comment? Acceptons de Refuser d’acheter un produit ou d’attendre un peu, afin d’avoir la somme suffisante pour choisir un article de qualité (respect de l’être humain, de l’environnement ). Ne perdons pas de vue que si cette production bas de gamme existe toujours, c’est parce que les rayons se vident.

………………..

C’est au Kenya, qu’une équipe a mené avec succès, une opération de sauvetage pour aider 8 girafes prisonnières sur une île à cause des inondations.

………………..

Le Fil Rouge – Simplifier sa vie – Psy -30

Pour vivre, nous avons besoin de nous alimenter, de nous protéger des agressions climatiques, d’entretenir des relations affectives satisfaisantes et d’être assez nourris intellectuellement et spirituellement.

Au-delà de ces limites, nous devons nous interroger sur ce qui est nécessaire ou non de nos possessions, de nos relations, de nos divertissements etc.. Il n’est pas question de vivre comme un ascète, mais plutôt de nous alléger de ce qui ne constitue qu’un frein dans notre existence et qui nous détourne de l’essentiel. Etablir la liste de ce qui est important va nous permettre de poser un regard différent sur notre façon de vivre. Nous allons remettre en question certaines de nos habitudes. Nous allons prendre conscience que nous passons beaucoup de temps à nous occuper de choses qui n’en valent pas la peine. Ce premier inventaire sera un palier, qui nous amènera vers d’autres choix à faire. Rien n’est jamais définitif. Nous évoluons en permanence et nos priorités peuvent changer. L’idéal est de pouvoir conserver ce qui est essentiel pour nous maintenant. Après avoir pris conscience de tout ce qui nous encombre, nous prenons les mesures et agissons. Nous nous engageons à consommer moins, vieller à entretenir des relations choisies, ne plus perdre de temps avec des futilités. C’est décider d’avoir une vie meilleure, en accord avec qui nous sommes. C’est prêter attention à ce qui est essentiel à notre bonheur.

……………………………….

Devinette :

Il y a quelque chose dans ma poche mais ma poche est vide. Qu’est-ce que c’est ?

………………………………

Retrouvez l’actualité anglo-saxonne, des reportages passionnants et des enquêtes sur des sujets de société grâce au magazine I love English World. 12 numéros par an, des CD pour travailler l’oral et un programme en ligne afin de faire 10 minutes d’anglais chaque jours. (72€/an). Un chouette cadeau pour ados ou adultes

………………………………

Réponse de la devinette : un trou

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s