Publié dans consommer, c'est voter

L’argent Tabou se décomplexe

Sujet tabou dans nos pays francophones, l’argent est de plus en plus, mis en lumière. Et c’est une bonne chose ! Souvent passé sous silence, ou considéré comme quelque chose de malsain, nous le payons aujourd’hui tristement, ce qui fait évoluer les mentalités.

Jusqu’à présent, les études montraient que les gens préféraient, en France, encore parler de leur opinion politique que de leur salaire, mais cette tendance a bien changé. Comme dans les pays anglo-saxons, assumer et dire son salaire s’impose. En sociologie, on dit que l’argent a un pouvoir de vérité dans les rapports humains.

L’argent est comme un miroir car il n’est pas vu pour ce qu’il est mais pour ce que nous projetons sur lui ( l’argent, c’est la sécurité, la liberté, le confort de vie, le pouvoir, une source de conflit, l’injustice, la cause des problèmes dans le monde, sale, etc. pour ne citer que les plus courants). 

Nous nous intéressons dans cette publication, aux personnes qui, loin d’être acheteuses compulsives, ne parviennent pas à dépenser de l’argent pour elles.

Cette attitude cache une tendance à l’autodénigrement et témoigne souvent d’un intense besoin de sécurité. Cela s’appelle « l’anorexie financière ».

Ne pas dépenser, c’est assurer ce besoin de sécurité et se préserver pour un futur forcément angoissant. Cela rejoint la peur de la mort ou de la maladie: on craint d’être démuni et de ne pas pouvoir faire face aux difficultés qui nous attendent.  

Le phénomène de l’anorexie financière est très différent de celui de la pingrerie. Une personne à qui l’on aurait dit dans son enfance : ‘Tu ne vaux rien’, ‘tu es nulle’, pourra avoir mémorisé ces remarques et vouloir être transparente aux yeux des autres à l’âge adulte. Persuadée qu’elle n’a pas de valeur, la personne concernée, aura tendance à dépenser pour ses proches, mais pas pour elle.

De cette mauvaise estime de soi résulte bien souvent une forme d’ascétisme : le non droit à la satisfaction et le manque de confiance en soi.

Il y a également, la phobie du manque d’argent : reflet de ce manque de confiance, cette peur paralyse et empêche d’ évoluer.

On pourrait se dire que cette peur aide les gens à moins dépenser, à devenir économes, cela évite de nombreux cas de surendettement. Mais ce n’est pas tout à fait vrai car on observe de plus en plus que le manque d’argent « réel » est un problème qui touche les personnes qui ont peur d’en manquer. Sans doute parce qu’elles ont de réelles raisons d’avoir peur. Mais est ce que cette peur ne provoque pas non plus leur situation actuelle ?

Pour se sortir de cet engrenage, il peut être utile d’en parler. Sans forcément aller voir un psychologue, il est conseillé de discuter avec une amie ou un membre de sa famille. Sur un plan plus comportemental, on peut commencer par se faire de petits plaisirs -une place de cinéma, ou un bon livre une fois par semaine.

L’ argent, une obsession ? En vouloir toujours plus même si on en a pas besoin, avoir peur de le dépenser ou encore, vouloir en dépenser le moins possible alors qu’on en a les moyens, l’argent devient très souvent obsessionnel.

 L’argent est un formidable bulletin de vote, bien plus puissant que le bulletin que vous déposez parfois dans une urne. En effet, chaque jour, en dépensant votre argent vous donnez une couleur à la société que vous avez envie de construire.

Par exemple, en achetant du bio, vous permettez à des producteurs d’en vivre et cela a d’autres impacts que des aliments produits avec des pesticides. Si vous achetez local ou des produits fabriqués par des entreprises dont vous partagez les valeurs, cela a des conséquences différentes que si vous achetez des produits provenant d’autres continents ou fabriqués par des entreprises dont les valeurs ne sont pas les vôtres.

Et si vous avez plus d’argent que nécessaire, les financements participatifs permettent de soutenir les porteurs de projets en recherche de fonds sous forme de prêts ou de dons. Voilà une autre merveilleuse manière d’influencer le monde de demain.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s