Publié dans Les bonnes idées

De l’autre côté

Il y a plusieurs jours, La tirelire de l’état était publiée sur le site du Flamant Vert. Nous avons parlé du budget global de l’état et des 93 milliards dépensés sans en avoir vraiment les moyens. Nous avons aussi donné quelques chiffres : les fraudes aux prestations sociales pour les plus pauvres, estimées à 1.5 milliards d’euros et celle de l’évasion fiscale, pour les plus riches, estimées à 80/100 milliards d’euros.

Aujourd’hui, nous allons voir aussi que nous dépensons énormément d’argent en aides sociales pour des entreprises qui n’en ont finalement, pas vraiment besoin.

Il faut 1000 millions pour faire 1 milliard !

L’évasion fiscale représente 1000 milliards d’euros pour l’ensemble de l’union européenne. Les entreprises du CAC 40 sont en moyenne imposées à 15% soit 20 points de moins que le taux légal en France.

Par exemple, l’entreprise SANOFI aurait reçu entre autre, plus d’un milliard d’euros d’aides publiques ces 10 dernières années avec ce crédit d’impôt Recherche. Et pourtant depuis le début de la pandémie, cette entreprise ne cesse de revoir à la hausse ses résultats grâce aux ventes record d’anti-douleurs pour les malades du coronavirus, cessent les Recherches pour le vaccin et licencient ses employés.

Au troisième trimestre 2020, Sanofi a annoncé un chiffre d’affaires de 9,48 milliards euros, en hausse de 5,7 %, et un résultat net qui croit de 9,4 %. Sanofi a déjà versé près de 4 milliards d’euros de dividendes, faisant du groupe l’une des neuf sociétés cotées au CAC40 à avoir maintenu ou augmenté son dividende en pleine crise sanitaire.

Ce qui est dommage, c’est que dans des cas comme cela, le gouvernement ne demande aucune contrepartie. Les licenciements continuent et le milliard d’euro d’aide publique n’est pas redonné (vu qu’au final, ils n’en ont pas eu besoin pour maintenir leurs activités).

Avec ce milliard, on pourrait par exemple, pendant 1an, prendre en charge les consultations psychologiques pour les personnes qui en ont besoin après « 1an de confinement » et qui n’ont pas les moyens de se soigner.

Qui sont les plus assistés ?

Rémunérer au SMIC, ce n’est pas créer de l’emploi, c’est offrir de la dépendance à l’aide sociale, c’est imposer une vie dans la précarité, c’est créer de la pauvreté.

Et pourtant en moyenne, 70% des emplois proposés par les entreprises du CAC 40 sont payés au SMIC ou vraiment pas beaucoup plus. Ces mêmes entreprises qui recevaient encore 30.3 milliards d’euros d’aides du gouvernement en 2020. 2/3 de ces entreprises ont versés les dividendes à leurs actionnaires en pleine crise COVID et 8 d’entres elles les ont même augmenté ! 1/3 encore d’entres elles ont versés les dividendes alors que leurs propres employés étaient rémunérés par l’argent public grâce au chômage partiel.

Un plan d’urgence à 110 milliards d’euros, dont 7 milliards d’euros pour Air France et 5 milliards pour Renault, à l’heure où il faut prendre, moins, l’avion et la voiture. Un plan tourisme, un plan automobile, un plan aéronautique, pour la relocalisation industrielle, des baisses d’impôts, un plan de relance annoncé à 100 milliards… Les sommes affichées sont d’une ampleur inédite. L’ écart se creuse encore plus. Les riches rachètent les sociétés en mal, les pauvres vivent confinés dans de petits logements sans savoir ce que sera leur avenir.

1/3 du CAC 40 n’a pas versé de dividendes mais l’argent n’a pas été utilisé pour maintenir les emplois car il est resté sur les comptes, en attendant de pouvoir le verser aux actionnaires sans avoir à dos l’opinion publique. Au lieu de 56 milliards, « seuls » 30.5 milliards ont été versés en 2020.

Entre l’optimisation fiscale, l’évasion fiscale, la fraude fiscale, les aides publiques, les dividendes, l’argent coule à flot dans les poches d’une poignée d’ hommes qui n’en n’ont même pas besoin et, dépasse largement le déficit annuel du budget. Et comme cette même poignée possèdent les médias, il n’est pas rare de voir dans les médias classiques et privés ( tv, radio, presse écrite) que le problème serait en fait, par exemple, les nombreux fraudeurs au RSA 😉 ( rappel le RSA est de 570€ et est versé à 2.5millions de personnes sur une population totale d’ environ 70 millions).

Allons Messieurs, soyez Raisonnable !

Condamné, mais à encore le droit de parole en grande pompe sur une chaine de TV privée …

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s