Publié dans consommer, c'est voter

Les Aliments cérébraux

Un aliment n’a pas vocation à guérir.

L’aliment magique n’existe donc pas, contrairement à ce que pas mal d’équipes marketing essaient de faire croire à des fins commerciales.

On ne se soigne pas avec un aliment. A l’inverse, ce n’est pas en mangeant une fois, ou même de temps en temps, un aliment trop gras ou trop sucré, que l’on va tomber malade. La bonne santé est le résultat d’une alimentation saine sur toute une vie.

La moyenne de vie en bonne santé est de 64 ans chez les femmes et de 63 ans chez les hommes.

Les maladies qui proviennent de l’alimentation comme le cholestérol ou le diabète sont en chute libre chez les moins de 50ans. Cela montre une évolution et/ou une prise de conscience sur l’importance de bien manger ( sans oublier l’activité physique ).

De quoi a besoin notre cerveau pour se maintenir efficace ?

Notre cerveau a besoin de 4 ingrédients

La Graisse

Majoritairement composé de graisse, notre cerveau a besoin d’acides gras pour améliorer les connexions des cellules nerveuses. On en trouve dans le saumon, le hareng, le thon, la sardine, et les produits laitiers. Il y a autant d’Omega 3 dans le lait d’origine animal que dans le lait de lin ou de chanvre.

Une alimentation riche en oméga 3 permet de se protéger au mieux des maladies de dégénérescences du cerveau.

L’ Oxygène

L’oxygène transporte les globules rouges. Pour favoriser une bonne production de globules rouges, il faut donc apporter assez de fer aux cellules. Le fer est présent en grande quantité dans les huitres et les crustacés en règle générale.

Les algues, les légumes secs, le chocolat noir, le thym et les épices sont assez bien placés dans leurs apports en fer. Le fer le plus facilement assimilable reste la viande rouge mais rien ne nous empêche de privilégier la qualité plutôt que la quantité.

On conseille un apport quotidien de 9 mg de fer pour les hommes et de 18 mg de fer pour les femmes et les adolescentes. Avec l’arrivée des règles, le corps féminin doit compenser cette perte jusqu’ à la ménopause où elle pourra redescendre à 9mg. Enceinte, une femme doit absorber au moins 20mg de fer.

Les Antioxydants

Ils empêchent le vieillissement prématuré de notre matière grise. Sautez sur la myrtille, le curcuma, les brocolis, le chocolat noir, la tomate, les graines de courges afin de mettre un maximum de chances de votre côté de contrer les maladies qui découlent de ce vieillissement.

Le Sucre

Le cerveau a besoin de sucres lents pour faire fonctionner toute la machine. Vous en retrouverez dans la patate douce cuite, le pois chiche, les lentilles, l’orange, la pomme, la poire, les cacahuètes, les noix de cajou ou de pécan, le muesli intégral, les produits laitiers ou le pain.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s