Publié dans consommer, c'est voter

Amour, Contrôle, Sécurité, Sérénité ?

Soyons réalistes, dans une société capitaliste, individualiste et matérialiste, les objets occupent une place très importante.

Les femmes et les hommes s’expriment et existent par des objets utiles ou non qu’ils ont en leur possession.

Nous allons voir que collectionner est un moyen de combler certains manques.

Collectionner c’est la notion de contrôle et de puissance.

Homme ou femme, la passion de la collection à la pré-adolescente et à l’âge de la retraite, quelle qu’elle soit, est lié à un manque de puissance individuelle sur les autres individus. Un manque de contrôle sur les autres.

Depuis des décennies, les amateurs acharnés d’objets ne parviennent pas à expliquer cette pulsion, cet appétit insatiable d’acquisition qui remplit leur vie.

Ils ressentent tous la même émotion lorsqu’ils trouvent un objet, le même désespoir quand
ils ne peuvent pas l’acquérir
.

Cela me fait penser à un véritable comportement amoureux. D’ailleurs, ne disent-ils pas fréquemment à propos d’un objet «j’ai eu le coup de foudre»?

Les collectionneurs lorsqu’ils acquièrent un nouvel objet reproduisent le schéma psychologique de l’enfant qui va s’emparer d’un doudou au moment où il prend conscience que sa maman peut s’absenter.

C’est entre 7 et 12 ans que les premiers désirs de collectionner apparaissent.

4 caractéristiques communes entre le collectionneur enfant et adulte ont été recensés : le désir de possession, le besoin d’activité spontanée, l’entraînement à se surpasser et
la tendance à classer.

Une fille va se diriger vers une collection de girafes ou de chats sous toutes ses formes avec une logique d’accumulation qui rassure et sécurise.

L’homme aura plutôt tendance à être organisé et se diriger vers une collection d’étiquettes de vin de Bordeaux entre 1900 et 2000.

C’est aussi inutile, mais c’ est plus efficace car plus limité par rapport au côté « infini » d’une collection de girafes. Mais c’est aussi très intéressant dans la comparaison.

Un cerveau masculin construit et un cerveau féminin englobe. Cela nous apprend qu’il y a différentes approches sur les objets.

Chez un homme, une fois la collection terminée, c’est un peu la raison de vivre qui se termine aussi. C’est un mélange entre le sentiment d’achèvement et la perte du contrôle total.

C’est pareil concernant la collection de mandats qui permet aux âmes politiques de garder le contrôle, la puissance et la sécurité.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s